Parc national des Pyrénées
-A +A
Share

Adopter l’éco-attitude, même en altitude

45% des émissions de gaz à effet de serre sur le territoire du Parc national sont liées aux déplacements, qui équivalent à 30 000 fois le tour de la Terre en voiture !
Vélos électriques © C. Bapt - Parc national des Pyrénées
Vélos électriques © C. Bapt - Parc national des Pyrénées

Afin de limiter les rejets de gaz à effet de serre, le Parc national des Pyrénées met à disposition trois voitures électriques, dans les communes de Bedous, Saint-Lary Soulan et Luz Saint-Sauveur.

Ces véhicules sont financés par le Ministère de l’Environnement, de l’énergie et de la mer, dans le cadre du projet « Territoire à énergie positive pour la croissance verte ». Ils sont  utilisés par les agents communaux et les agents du Parc national.

Ce pack mobilité est complété par la dotation de vélos électriques qui sont prêtés gratuitement aux habitants pendant un mois maximum. Ils sont disponibles à la Réserve naturelle nationale du Néouvielle en été (au siège du Parc national à Tarbes le reste de l’année) et à Bedous (loueur Cycl’on).

Le siège du Parc national est également doté de deux véhicules électriques et d’un vélo à assistance électrique.

 

Pour compléter ce dispositif, le Parc national a mené une étude sur la mobilité à l’échelle de son territoire.

Ainsi :

  • 380 personnes qui travaillent (ou étudient) et/ou vivent dans l'aire optimale d'adhésion du Parc national des Pyrénées, et qui ont plus de 15 ans ont été interrogées
  • Plusieurs cartes de flux de déplacement et des dessertes en transport en commun selon les horaires ont été réalisées
  • Des entretiens avec des acteurs clés ou des utilisateurs de vélos électriques ont permis d’affiner l’analyse

Est ressorti de ce travail mené d’avril à septembre 2017, un diagnostic des solutions de mobilité existantes sur le territoire ;

Cette étude démontre que le recours à la voiture est prépondérant mais que les habitants ou travailleurs sont prêts à changer leurs habitudes notamment pour le co-voiturage si celui-ci est sécurisé. Les cartes de flux ont mis en exergue les principaux axes de déplacement dans la vallée des Gaves sur l’axe Bagnères de Bigorre-Tarbes.